Aller au contenu

Qu’est-ce que Google Analytics 4 ?

Arrivée en octobre 2020, la nouvelle version d’Analytics a fait grand bruit dans le milieu du marketing digital et c’est toujours le cas.

Il est vrai qu’après 15 ans d’existence, même si des évolutions ont eu lieu au fil du temps, cette nouvelle interface est une véritable révolution dans le milieu de l’analyse de trafic. 

Les différences majeures avec l’Universal Analytics

Pour bien comprendre les différences majeures entre les deux plateformes, il faut savoir que la technologie utilisée n’est pas du tout la même, voici ci-dessous les principales différences : 

L’Universal Analytics (que l’on appellera UA, son petit nom) est fondé sur un système de tracking ancien (Google avait racheté en 2005 la société Urchin, qui avait créé le code utilisé sur Google Analytics).

  • Basé sur les pages vues et les sessions d’utilisateurs
  • Rien n’est traqué par défaut

Google Analytics 4 (GA4) est fondé sur une technologie plus récente (similaire à Facebook Analytics par exemple).

  • Basé sur le suivi d’événements et d’utilisateurs
  • Plusieurs événements sont trackés par défaut :
    • Pages vues
    • Défilement (% de scroll sur une page)
    • Clics sortants
    • Recherche sur le site
    • Engagement avec des vidéos (pour les vidéos Youtube)
    • Téléchargement de fichiers

Bon à savoir

La différence entre les sessions et les utilisateurs est fondamentale pour bien comprendre ce qui distingue les deux plateformes. 

Un utilisateur est unique, mais une session correspond à une visite d’un utilisateur (généralement la session est comptée sur 30 minutes). Si un utilisateur visite votre site plusieurs fois dans une journée, plusieurs sessions seront donc comptabilisées.

Avec GA4, le suivi va au-delà étant donné que l’on pourra même suivre le parcours d’un utilisateur au fil de sa navigation sur plusieurs appareils : site web et application mobile

GA4 permet d’avoir de suite une bonne idée du comportement des utilisateurs de votre site.

Sur l’ancienne version on savait : 

  • quelle page un utilisateur consultait, 

Aujourd’hui on peut savoir : 

  • quelle page il a consulté, 
  • est-ce qu’il a scrollé sur cette page, 
  • est-ce qu’il a regardé la vidéo qui s’y trouve, 
  • est-ce qu’il a cliqué sur un lien qui se trouve dans la page, tout cela sans aucune configuration manuelle.

En résumé

Sur un compte UA on suivait ce qu’avait consulté un utilisateur, aujourd’hui on suit l’utilisateur au fil de sa navigation et des actions qu’il réalise.

Le nouvel analytics est également plus respectueux de la vie privée et correspond aux nouvelles règles communes à plusieurs pays sur le contrôle des données utilisateur. 

Gérer les événements avec Google Tag Manager

Au-delà des événements mesurés automatiquement, il est bien évidemment possible de paramétrer des événements personnalisés. 

C’était déjà le cas auparavant, mais désormais Google met à disposition une liste prédéfinie d’événements standardisés (utilisables plus facilement). Par exemple : si vous souhaitez suivre des leads reçus. 

En dehors de cette liste, il est également possible de paramétrer des événements plus complexes. 

Pour paramétrer des événements, vous pouvez passer par Google Tag Manager.

Il est d’ailleurs conseillé d’installer Google Analytics 4 par le biais de Google Tag Manager. 

Qu’est-ce que Google Tag Manager ?

On ne peut pas réellement aborder la question d’Analytics sans parler de Google Tag Manager. Cet outil est un gestionnaire d’événements qui permet d’ “écouter” les différents événements qui se produisent sur votre site. (le petit morceau de code installé sur le site est un “listener” qui sert à repérer les événements qui se sont produits sur le site).

Avant que Google Tag Manager n’existe (1ère version en 2012), il fallait très souvent savoir coder ou passer par un développeur pour mettre en place des codes de suivi sur des formulaires ou des éléments cliquables d’un site pour en mesurer les performances. 

Google Tag Manager vous permet d’être plus autonome et de pouvoir gérer vous-même différentes balises, issues de plateformes différentes. 

Exemple : Google Tag Manager permet aux personnes en charge de campagnes digitales d’installer les codes tracking Facebook Ads, Google Ads et par la même occasion d’installer Google Analytics sur un site web.

Alors ce nouvel Analytics, c’est mieux ? 

L’objectif de ce nouvel analytics est d’être plus simple, même s’il dispose au final de plus de fonctionnalités. Très souvent lorsque l’on parlait d’Analytics, on entendait qu’il comprenait “trop” d’informations et que finalement on ne savait pas où chercher. 

Dans cette nouvelle version l’approche est différente et l’organisation des éléments est plus intuitive (en tous cas cela paraît moins “lourd”). 

Comme tous les outils récents, le nouvel Analytics utilise l’Intelligence Artificielle et permet notamment de recevoir des “insights” automatiques. 

Exemple : si d’un mois à l’autre vous avez reçu moins de trafic, l’outil va vous le signaler. Si une de vos campagnes vous apporte moins de conversion, il en va de même, vous recevrez une notification. 

Effectivement le paramétrage d’événement peut paraître complexe pour un utilisateur novice, mais pour les utilisateurs habitués des interfaces de gestionnaires de campagnes et de systèmes de tracking, cet outil va vous permettre d’aller beaucoup plus loin dans le suivi de vos performances. 

Si je n’ai pas migré vers Analytics 4 ? 

Pour le moment les comptes UA ne sont pas encore voués à disparaître définitivement.

Aussi Google vous propose de créer une nouvelle propriété GA4 de façon à ce que les deux versions fonctionnent en parallèle. 

L’assistant de configuration GA4 vous aide pas à pas et permet de créer très rapidement une propriété sous la nouvelle version. 

Il est donc préférable de laisser les deux versions vivre en parallèle, d’autant plus que les fonctionnalités disponibles dans les comptes UA ne le sont pas encore toutes dans GA4. Autant profiter des deux comptes à la fois tant qu’on le peut. 

Petite précision importante, il n’est pas possible de récupérer l’historique d’une plateforme à l’autre, puisque la technologie n’est plus la même. C’est pourquoi il est intéressant de créer une nouvelle propriété assez tôt. 

Il est toutefois important de commencer assez tôt à utiliser GA4 puisque celui-ci deviendra tôt ou tard la version par défaut (c’est déjà le cas lorsque l’on créé un nouveau compte). 

Et pour ne rien louper de nos actualités, suivez-nous sur les réseaux

Vous avez besoin d’aide pour passer à Analytics ? Vous souhaitez confier la configuration de ces outils à des spécialistes ?

8 février 2023

10 bonnes raisons de lancer des campagnes Google Ads

14 mai 2020

Une campagne sur les réseaux sociaux, comment ça marche ?