Aller au contenu

La vengeance du QR code

Qu’est ce que c’est ?

Commençons comme habituellement à reprendre du début.
Le QR code, ou Quick Response Code très exactement a été inventé dans les années 1990 par Masahiro Hara pour des besoins d’organisation et de suivi des pièces dans l’industrie automobile, chez Toyota.

Le besoin est né du fait que le code barre classique (à une seule dimension) ne permettaient pas de stocker suffisamment d’informations et qu’il était peu fiable : souvent les machines de lecture ne parvenaient pas à le déchiffrer.

Après plusieurs recherches, le QR code, qui permet un stockage d’information à deux dimensions est né.

Exemple de QR code, Wikipedia.

Côté technique

Le QR code permet de limiter les erreurs, ce qui arrive souvent avec un code barre classique.

En effet, la structure d’information du QR code permet de stocker une redondance de l’information, ce qui fait qu’en cas de code abimé ou de reflet sur l’image, il peut tout de même être lu.

Par ailleurs, le sens de lecture (les 3 carrés qu’on peut identifier rapidement sur 3 coins du code) est identifiable instantanément par le lecteur utilisé, l’appareil peut donc très facilement retrouver les informations à lire, et surtout comment les lire, cela limite les erreurs.

Bon à savoir

Le QR code dispose d’un modèle de lecture unique, qui permet de stocker d’une façon précise et organisée l’information. C’est un standard de lecture sous licence libre, défini comme norme ISO.

Pour quelle utilisation ?

Une multitude d’utilisation !

Depuis ses débuts dans le suivi logistique, le QR code est partout : stockage d’une adresse Internet, menu de restaurant, places de concerts, billets d’avion, etc.

Bien évidemment, tout un chacun ne saurait oublier pourquoi il est re-devenu indispensable dans nos vies très récemment…. Le pass sanitaire.
C’était un cas d’école typique : une information précise, unique, qui devait être accessible facilement et très rapidement pour gérer des flux de population dans le cadre d’événements, transports en commun, etc.

Lien entre le format papier et le digital

Le QR code peut avoir un rôle important dans l’accès à l’information, et notamment dans un cas où l’on peut apporter un complément de lecture.

Exemple concret : Foyer Group

Chez h2a, nous pensons que le QR code peut être un moyen très intéressant de lier la lecture sur un format papier avec le digital.

Nous avons réalisé en début d’année le rapport annuel de Foyer Group, la mission consistait à le penser digital first, nous avons donc réalisé un site web, accompagné d’un format papier.

Nous avons ajouté sur le format papier des QR codes, permettant d’accéder à plus d’informations sur le format digital, comme des vidéos par exemple.
Ainsi, la lecture du format papier peut-être complétée et donner accès à plus d’information sur le site web.

rapport annuel Foyer Group

Lien vers le site web du rapport annuel Foyer Group.

L’avenir du QR code

Le QR code peut désormais servir de moyen de paiement, il peut également faciliter les interactions entre les marques et les consommateurs (utilisation sur des étiquettes de produits alimentaires, etc.).

Le QR code est omniprésent dans nos vies aujourd’hui pour une raison évidente : nous avons tous dans notre poche un moyen de les lire facilement et à tout moment : notre smartphone. D’autres évolutions vont donc très certainement voir le jour rapidement.

Nous sommes convaincus qu’il tiendra une place essentielle dans les contenus de communication, c’est pourquoi nous l’incluons souvent dans nos créations.

Et pour ne rien louper de nos actualités, suivez-nous sur les réseaux

18 avril 2023

C’est la saison des rapports annuels !